Bookmark and Share

Politique de développement durable et de responsabilité des entreprises

L’Association canadienne de l’électricité (ACÉ) et les entreprises d’électricité qui la composent sont de fervents partisans du développement durable, c’est-à-dire de la mise en œuvre de stratégies commerciales progressistes qui comblent les besoins d’aujourd’hui, tout en prenant soin des ressources environnementales, sociales et économiques de demain. La présente politique met en relief la manière dont les entreprises d’électricité membres de l’ACÉ conçoivent le développement durable et elle explique les principes ainsi que les objectifs que ces entreprises entendent se donner.

 

Philosophie de l'association

 

Les entreprises d’électricité qui forment l’ACÉ sont désireuses de proposer à leurs clients d’aujourd’hui et de demain des services énergétiques durables, sûrs, fiables et d’un bon rapport qualité-prix.


 

Objectifs du programme

 

Introduire la notion de développement durable
Tenir compte de la notion de développement durable dans les activités des entreprises et dans leurs modèles d’affaires.

Favoriser l’amélioration continue
En adoptant des solutions et des méthodes de gestion novatrices et en mettant en œuvre des pratiques exemplaires, améliorer de manière continue le rendement écologique, social et économique des entreprises en vue de refléter la philosophie de l’Association.

Faire progresser le soutien du public à l’endroit des entreprises d’électricité
Accroître le soutien du public envers les entreprises d’électricité en s’investissant concrètement, en se montrant coopératif et responsable, et en faisant preuve de transparence.


 

Grands principes du programme

 

L’ACÉ et ses membres adhèrent sans réserve aux principes suivants :

Intendance environnementale : Gérer ses installations et ses activités selon une optique axée sur le risque visant à réduire le plus possible les effets des activités humaines sur l’environnement (air, terre et eau) et à favoriser la protection des écosystèmes ainsi que de la biodiversité.

Adaptation au changement climatique et atténuation de ses effets : Réduire les émissions de gaz à effet de serre produites par les installations et les activités et s’adapter aux effets nuisibles du changement climatique sur les infrastructures d’électricité.

Santé et sécurité des employés, des sous-traitants et du public en général : Offrir aux employés et aux sous-traitants des entreprises d’électricité un milieu de travail sain et sans danger, et prendre des mesures en faveur de la sécurité publique.

Ressources humaines et milieu de travail : Soutenir des processus équitables en matière de recrutement, de formation et de conservation des employés qualifiés qui respectent les besoins liés aux activités des entreprises tout en assurant en continu la satisfaction, le bien-être et la diversité des employés.

Transparence et relations avec les parties prenantes : Communiquer de manière transparente et nouer des relations sans ambiguïtés avec les parties prenantes et les partenaires pour mener à bien toutes les activités proposées et établies.

Relations avec les peuples autochtones : Créer avec les peuples et les communautés autochtones un climat de bonne entente mutuelle qui repose sur la confiance et le respect.

Valeur économique et réinvestissement dans les collectivités : Permettre aux collectivités et aux régions dans lesquelles les entreprises exercent leurs activités de profiter des retombées économiques générées par ces activités.

Demande d’électricité, efficacité énergétique et économies d’énergie : Produire, distribuer et utiliser l’électricité de manière efficace, tout en favorisant la mise sur pied de programmes visant à économiser l’énergie, destinés notamment aux clients à faible revenu, dans la mesure où cela est compatible avec les activités des entreprises.

Modernisation des infrastructures : Investir dans la modernisation des moyens de production, de transport et de distribution dans le but de répondre à la demande d’électricité d’aujourd’hui et de demain, d’une manière sûre, fiable et rentable.

Pressions subies par le modèle de gestion : Mobiliser les organismes de réglementation, les décideurs, les parties prenantes, les fournisseurs de technologie et les sous-traitants et travailler en étroite collaboration avec eux afin de combler les attentes de la clientèle ainsi que les besoins fonctionnels.


 

Normes

 

Toutes les entreprises d’électricité de l’Association sont tenues de mettre en œuvre un système de management environnemental (SGE) compatible avec la norme ISO 14001:2004. Une inscription externe n’est pas nécessaire.


 

Vérification externe

 

Toutes les entreprises d’électricité de l’Association doivent se soumettre, une fois tous les quatre ans, à une vérification externe de leur rendement.


 

Adhésion

 

La participation au programme Électricité durable fait partie des conditions d’adhésion à l’ACÉ pour les entreprises d’électricité.


 

Gouvernance

 

Le président du Comité du conseil de l’ACÉ sur la durabilité est chargé du contrôle et du suivi de la mise en œuvre de la présente politique au nom du conseil d’administration de l’Association.

Les entreprises d’électricité qui sont membres de l’ACÉ ont la responsabilité de mettre en œuvre cette politique dans leur entreprise et de faciliter le processus externe de vérification de leur rendement en matière de développement durable.


 

 

Approuvé par le conseil d’administration de l’AC, le 25 novembre 2014