Bookmark and Share

Prix 2015

Le 16 juin, le conseil d’administration de l’Association canadienne de l’électricité a récompensé des entreprises de production d’énergie qui font preuve de leadership en matière de développement durable lors de la 6e remise des prix Électricité durableMC. Ces prix récompensent des entreprises pour leur esprit d’initiative, de collaboration et leur contribution à la réussite du secteur. Toutes les candidatures ont été évaluées selon des critères très stricts par un comité consultatif public indépendant, sous la présidence de l’honorable Mike Harcourt, 30e premier ministre de la Colombie-Britannique.

 

Les lauréats des prix 2015 :


Prix de l’engagement environnemental
Ontario Power Generation Inc.
Récompense le projet de production d’énergie à partir de la biomasse d’Ontario Power Generation Inc.

En décidant de délaisser le charbon au profit de la biomasse pour produire de l’électricité, OPG s’est distingué par son approche avant-gardiste. En 2014, Ontario Power Generation Inc. (OPG) a pris une mesure importante pour lutter contre les changements climatiques en Amérique du Nord en fermant ses centrales électriques au charbon. Dans le cadre de cette initiative écologique, OPG a procédé à la transformation de deux centrales électriques au charbon, la centrale d’Atikokan et la centrale de Thunder Bay, au profit de la biomasse de granulés de bois.Ces projets de transformation témoignent de l’engagement exceptionnel d’OPG pour limiter les impacts environnementaux et favoriser le développement socioéconomique des communautés du nord de l’Ontario. En procédant à la fermeture de centrales électriques au charbon et en les modifiant pour faciliter la transformation de la biomasse en énergie, les efforts environnementaux déployés par OPG ont suscité l’attention internationale. D’autres gouvernements s’apprêtent à emboîter le pas.

Principaux éléments:

-Désormais, presque toute l’électricité produite par OPG s’effectue à partir de sources peu polluantes ou non polluantes.

-L’Ontario est la première collectivité publique en Amérique du Nord à exclure le charbon comme source de production électrique.

-OPG s’est engagé à approfondir les recherches, le développement, et le déploiement de la production d’électricité à partir de la biomasse en donnant son soutien au centre d’apprentissage et de recherche en bioénergie (BioEnergy Learning and Research Centre at Confederation College) de Thunder Bay en Ontario.

À propos de la biomasse

La biomasse est une nouvelle source d’énergie qui réduit le cycle de vie des émissions de gaz à effet de serre d’environ 80-90 % par rapport au charbon. Les émissions de gaz à effet de serre générées par la biomasse contiennent environ 75 % moins d’oxydes d’azote et de dioxyde de soufre que celles provenant du charbon.


Prix pour la responsabilité sociétale
Brookfield Renewable Energy Group
Ce prix récompense le partenariat du projet d’aménagement hydroélectrique de la rivière Kokish 

Un prix a été décerné à Brookfield Renewable Energy Group en partenariat avec la Première Nation ‘Namgis, sous la désignation Kwagis Power LP, pour la construction d’une centrale hydroélectrique au fil de l’eau de 45 mégawatts sur la rivière Kokish (île de Vancouver). Le partenariat et le projet ont bien fonctionné, en partie grâce au respect réciproque pour la culture, du territoire, des ressources aquatiques, et des pratiques de gestion responsables. Bien que ce partenariat a été constitué il y a 20 ans, les installations ont été mises en service en avril 2014. Cet aménagement hydroélectrique permet d’alimenter près de 13 000 foyers avec de l’électricité propre.

Principaux éléments:

-Au cours de la phase de construction de l’aménagement hydroélectrique (2012-2014), le projet Kokish a permis d’employer près de 250 personnes.

-L’aménagement a été réalisé en tenant compte des éventuels impacts environnementaux sur les ressources aquatiques. Afin de protéger l’écosystème aquatique complexe de la rivière Kokish, un système de passe à poissons (échelle à poissons) a été pensé pour faciliter la migration des espèces de poissons, notamment le saumon Coho, quinnat, kéta, rose, et rouge, et la truite fardée, la truite arc-en-ciel anadrome et la truite arc-en-ciel.

-Ce projet est le résultat d’un partenariat unique entre le secteur privé, la communauté autochtone et le secteur public (Fonds PPP Canada).

BrookfieldPowerHouse

La centrale hydroélectrique de Kokish de 45 mégawatts peut générer suffisamment d’énergie propre et renouvelable pour alimenter 13 000 foyers par an. Photos utilisées avec la permission de Brookfield Renewable Energy Group.

BrookfieldKokishIntake

Plusieurs mesures ont été prises pour protéger et améliorer l’habitat des poissons et les ressources aquatiques dans les bassins hydrographiques. Les installations comprennent une échelle à poissons pour faciliter la migration et atténuer les impacts environnementaux et une prise d’eau équipée d’une grille de type Coanda pour empêcher les migrations vers l’amont. Photos utilisées avec la permission de Brookfield Renewable Energy Group.


Certificat de reconnaissance pour le leadership en matière de développement durable
TransCanada
Ce prix récompense les initiatives socioéconomiques liées à la formation du personnel affecté aux opérations d’exploitation énergétique et la promotion de l’approvisionnement local et à la diversité des fournisseurs

TransCanada a obtenu un certificat de reconnaissance pour son leadership en matière de développement durable socioéconomique.TransCanada a prévu le départ imminent d’employés expérimentés dans les opérations d’exploitation énergétique en palliant l’absence de procédures documentées. Dans le but de réduire les risques pour les employés, les installations et l’environnement, TransCanada a élaboré de nouvelles procédures documentées pour la gestion du travail, et a formé adéquatement son personnel affecté à l’exploitation énergétique. Afin de favoriser l’approvisionnement local et la diversité des fournisseurs, TransCanada a proposé une approche intégrée pour la planification, l’exécution, la mesure et le suivi des dépenses. Cette approche comprenait un cadre général de fonctionnement, des politiques d’entreprise, des processus et des outils visant à promouvoir la diversification des fournisseurs, la participation locale, et les occasions de développement des capacités productives.

Principaux éléments:

-Près de 2 000 protocoles de directives spécifiques aux emplacements ont été mis au point permettant au personnel affecté aux opérations d’exploitation énergétique d’avoir accès à une documentation de procédures pour les risques de fréquence et/ou les tâches à haut risque.

-En 2014, TransCanada a généré des retombées évaluées à 104 millions $ pour les entreprises autochtones ou leurs coentrepreneurs, une augmentation de 36 % par rapport à 2013.

TransCanadaSolarOntario

Une des centrales solaires de TransCanada en Ontario. Photo reproduite avec l’aimable autorisation de TransCanada.

 

TransCanadaWindFarmQuebec

Un des parcs éoliens de TransCanada au Québec. Photo reproduite avec l’aimable autorisation de TransCanada.