Bookmark and Share

ATCO Electric fait preuve d’innovation pour alimenter le parc national du Jasper

Une étude de cas sur la performance environnementale tirée du Rapport annuel 2014 sur le programme Électricité durable, intitulé S’engager en faveur d’un avenir durable.

 

 

Lorsque des activités de construction et d’entretien sont réalisées au parc national du Canada Jasper, l’environnement naturel et l’expérience du visiteur doivent être préservés. Pour le fournisseur d’électricité ATCO Electric, il faut donc prendre des mesures supplémentaires pour ne pas perturber la faune, les eaux ou la végétation et pour réduire l’impact visuel des lignes électriques.

 

En 2013, un tronçon de ligne de distribution de six kilomètres arrivait au terme de sa vie utile. Construit dans les années 1950, le conducteur mince et nu de la ligne était sensible aux défaillances provoquées par la chute d’arbres et l’excès de neige, ce qui causait des interruptions de service dans les sites touristiques comme la station de ski Marmot Basin. Comme la ligne suit des emprises étroites, traverse trois rivières et est construite sur un terrain montagneux accidenté, il a fallu faire preuve d’imagination pour pouvoir la mettre à niveau de manière à concilier la fiabilité du service et les exigences environnementales de Parcs Canada.

 

 


Une section du dispositif de câbles d’espacement aériens, venant d’être installé le long de la rivière Astoria. Photo reproduite avec l’aimable autorisation d’ATCO Electric.

 

Surmonter les conditions de terrain difficiles

Pour la deuxième fois de son histoire, ATCO Electric a décidé d’installer un dispositif de câbles d’espacement aériens. Ce système, qui se compose d’un fil porteur de gros calibre soutenant le câble aérien, d’un câble couvert et de supports d’espacement fixés tous les 10 mètres, permet à la ligne de mieux résister aux chutes d’arbres. Il s’agit en outre d’un équipement compact, qui est donc adapté aux emprises étroites. La technologie des câbles d’espacement existe depuis de nombreuses années, mais elle n’avait pas encore été beaucoup utilisée en Alberta. Pour l’équipe du projet, il s’agissait donc d’une nouvelle expérience, qui a nécessité des recherches, une planification et une formation approfondies.

 

Même avec ce dispositif, la construction d’une ligne dans un tel environnement s’est avérée difficile. À cause des emprises étroites, les camions nacelles ne pouvaient pas accéder à plusieurs endroits de la ligne, ce qui posait un problème qu’il était urgent de régler, puisqu’il fallait installer les supports d’espacement tous les 10 mètres le long de la ligne. ATCO Electric a donc eu recours à des chaises de gabier, avec lesquels les employés ont pu se suspendre en toute sécurité au fil porteur pour effectuer leurs travaux aériens. Il a fallu concevoir une nouvelle méthode de travail spécialement pour cette application. Elle a connu un tel succès qu’elle sera désormais utilisée lors des prochains travaux d’entretien de la ligne.

 

Les camions nacelles n’étaient pas les seuls véhicules qui ne pouvaient pas accéder au site des travaux. Dans certains endroits, les méthodes habituelles de transport du matériel ne pouvaient pas être appliquées. Après avoir examiné plusieurs options, l’entreprise a décidé d’utiliser un hélicoptère pour déplacer les poteaux, ce qui lui a permis de gagner du temps et de réduire la circulation dans les emprises. Les autres véhicules à faible pression au sol comme les véhicules tout terrain sur chenilles en caoutchouc ont également permis de réduire la perturbation du sol au minimum.

 

Les employés ont déroulé le câble depuis les endroits prévus à cette fin, afin de limiter les perturbations. À l’aide d’un rouleau de plomb, ils ont pu tirer les conducteurs le long du fil porteur sur des supports à rouleaux, chacun relié au suivant par une corde de 10 mètres. Cette technique a permis de réduire grandement les déplacements dans l’emprise.

 

Réduire l’impact sur le tourisme

Étant donné que la période de construction hivernale a coïncidé avec la saison d’activité de la station de ski Marmot Basin, il était primordial de réduire les répercussions pour la station. Au passage de la rivière Miette, une dérivation souterraine temporaire a permis d’éviter l’installation de poteaux provisoires, et la station a ainsi pu poursuivre son activité. Les coupures de courant étaient planifiées la nuit au niveau d’une autre intersection de ruisseau.

 

Ces efforts et ce travail minutieux ont porté leurs fruits. La ligne a été mise sous tension fin 2013, et le personnel du parc a déjà constaté que le service avait beaucoup gagné en fiabilité. Forte de ce succès, ATCO Electric cherche désormais à utiliser ce dispositif de câbles d’espacement aériens dans d’autres endroits.

 

 

ATCOElectricJasper01
Les employés d’ATCO Electric utilisant des méthodes de travail aérien traditionnelles. Photo reproduite avec l’aimable autorisation d’ATCO Electric.

 

À l’aide du menu situé à droite, accédez aux exemples de réussite et aux études de cas des membres qui figurent dans le Rapport annuel 2014 sur le programme Électricité durable, intitulé S’engager en faveur d’un avenir durable, ou cliquez ici pour obtenir le PDF.